Panier
Wishlist
Account
In stock Non disponible

Crémier Cha

Cha NF02

52,00 €

NF02

Crémier en acier inoxydable 18/10 brillant.

largeur (cm):  6.00
hauteur (cm):  9.00
Content (cl/oz):  21.00
longueur (cm):  6.00

Le pot à crème Cha (Thé en Japonais) à été conçu par Naoto Fukasawa. Cha présent des formes linéaires et raffinées, typiques du langage expressif de cet auteur. Des formes simples en apparence, derrière lesquelles se cache un soin attentif de chaque détail,le pot à crème est conçu pour être commode et maniable, grâce à ses lignes évasées qui facilitent la prise en main de l’objet. Le bec à peine évoqué assure une coupe correcte de la goutte, sans altérer le design d’ensemble du pot.

Avez-vous besoin de pièces de rechange?

Voir toutes les pièces de rechange
Naoto Fukasawa

The Designer

Naoto Fukasawa

Naoto Fukasawa naît dans la préfecture de Yamanashi, au Japon, en 1956. Il obtient son diplôme d'art et de design en 3D de la faculté de design industriel de l'université des arts Tama en 1980. M. Fukasawa travaille comme designer chez Seiko-Epson Corp. jusqu'en 1988. En 1989, il quitte le Japon pour les Etats-Unis. A San Francisco, il rejoint ID two, un petit bureau d'études prédécesseur d'IDEO, et rentre chez lui huit ans plus tard. En 1996, il contribue à l'établissement d'IDEO au Japon, une équipe de huit designers travaillant principalement pour le marché japonais. Il y reste jusqu'en décembre 2002. En janvier 2003, Naoto Fukasawa ouvre sa propre société à Tokyo, baptisée Naoto Fukasawa design. Il rejoint le conseil consultatif de l'entreprise japonaise MUJI. En décembre 2003, il lance une nouvelle marque de produits baptisée ±0. « plusminuszero » conçoit et produit des objets domestiques, des parapluies aux appareils électroniques. Naoto Fukasawa est professeur à la faculté de design industriel de l'université des arts Musashino et à l'université des arts Tama à Tokyo. Ses designs ont reçu plus de 50 récompenses en Europe et en Amérique. Outre ses projets japonais, de nombreux projets sont en cours avec des entreprises italiennes, allemandes et d'autres pays d'Europe.